Un défi par semaine

Mai 2014, 1er défi

El 2 mayo 2014  - Escrito por  Ana Rechtman Ver los comentarios (8)
Leer el artículo en  

Nous vous proposons un défi du calendrier mathématique 2014 chaque vendredi et sa solution la semaine suivante.

Semaine 18 :

Pour chaque couple d’entiers $a$ et $b$, on définit une opération $a\otimes b$ qui vérifie les propriétés suivantes:

$a\otimes a=a+2$

$a\otimes b=b\otimes a$

$\frac{a\otimes (a+b)}{a\otimes b}=\frac{a+b}{b}.$

Déterminer la valeur de $8\otimes 5$.

Solution du 4ème défi d’Avril

Enoncé

La réponse est 4.

Nommons trois entiers pairs consécutifs $2n-2$, $2n$, $2n+2$. On a alors,

$(2n-2)^2+(2n)^2+(2n+2)^2 = 4n^2-*n+4+4n^2+4n^2+8n+4$

$= 12n^2+8$

$= 4(3n^2+2).$

Donc $4$ divise la somme.
D’autre part, pour voir si 4 est le plus grand diviseur possible,
considérons les triplets $(2, 4, 6)$ et $(4, 6, 8)$.
On a alors

$2^2+4^2+6^2 = 56$

$4^2+6^2+8^2 = 116.$

On remarque que le plus grand diviseur commun de ces deux nombres est $4$.
Par conséquent, le plus grand nombre entier qui divise la somme des
carrés de trois nombres pairs consécutifs quelconques est $4$.

Post-scriptum :

Calendrier mathématique 2014 - Sous la direction d’Ana Rechtman Bulajich, Anne Alberro Semerena, Radmilla Bulajich Manfrino - Textes : Étienne Ghys - Illustrations : Jos Leys.
2013, Googol, Presses universitaires de Strasbourg. Tous droits réservés.

Article édité par Ana Rechtman

Comparte este artículo

Para citar este artículo:

Ana Rechtman — «Mai 2014, 1er défi» — Images des Mathématiques, CNRS, 2014

Créditos de las imágenes:

Imagen de portada - La sphère cornue d’Alexander, par Jos Leys

Comentario sobre el artículo

  • Mai, 1er défi

    le 2 de mayo de 2014 à 09:04, par Daniate

    Je trouve 120 et je laisse à qui veut le soin d’infirmer ou confirmer cette réponse.

    Répondre à ce message
    • Mai, 1er défi

      le 2 de mayo de 2014 à 11:49, par jokemath

      Je confirme!
      Et je précise que j’ai utilisé les premiers termes d’une célèbre suite...

      Répondre à ce message
      • Mai, 1er défi

        le 2 de mayo de 2014 à 13:06, par Daniate

        Suite dont le rapport entre 2 termes consécutifs tend vers le nombre d’or.

        A mon tour de préciser qu’il existe une formule explicite permettant de calculer a⊗b pour tout a et tout b entiers strictement positifs.

        Répondre à ce message
  • Mai, 1er défi

    le 2 de mayo de 2014 à 16:55, par projetmbc

    120 est la solution.

    Méthode pour flemmard en Python-SageMath pour des calculs exacts.

    Répondre à ce message
  • Démonstration

    le 3 de mayo de 2014 à 17:03, par Valrictin

    Il s’agit effectivement de 120. Démonstration :

    D’après les hypothèses, (a⊗(a+b))/(a⊗b)=(a+b)b

    ܀Avec a=b=1 : (1⊗(1+1))/(1⊗1)=(1+1)/1
    ⇔(1⊗2)/(1⊗1)=2
    ⇔(1⊗2)/(1+2)=2 puisque a⊗a=a+2

    ⇔ 1⊗2=2*3
    ⇔ 2⊗1=6 puisque a⊗b=b⊗a

    ܀Avec a=2 et 1 : (2⊗(2+1))/(2⊗1)=(2+1)/1
    ⇔(2⊗3)/6=3
    ⇔ 3⊗2=18

    ܀Avec a=3 et b=2 : (3⊗5)/(3⊗2)=5/2
    ⇔ 3
⊗5=5*18/2
    ⇔ 5⊗3=45

    ܀Avec a=5 et b=3 : (5⊗8)/(5⊗3)=8/3
    ⇔ 5⊗8=8*45/3
    ⇔ 5⊗8=120

    Comme certain l’ont dit, on retrouve effectivement la suite de Fibonacci : 1;1;2;3;5;8;13...

    Répondre à ce message
  • Formule explicite

    le 3 de mayo de 2014 à 23:19, par Daniate

    a⊗b=ab(d+2)/d² avec d=pgcd(a,b) donc ici 8*5*3/1²=120

    Répondre à ce message
  • Demonstration Formule

    le 7 de mayo de 2014 à 09:50, par Daniate

    Lemme 1: si b=pa+q alors a⊗b=(a⊗q)*b/q

    Preuve: a⊗b=(a⊗(b-a))b/(b-a)=(a⊗(b-2a)((b-a)/(b-2a))(b/(b-a))=(a⊗(b-2a)b/(b-2a)=...=(a⊗(b-pa))b/(b-pa)=(a⊗q)b/q

    Lemme 2: si b=pa alors a⊗b=p(a+2)

    Preuve: il suffit de reprendre la ligne précédente en remplaçant p par p-1 et q par a

    Démonstration de la formule:

    Elle s’appuie sur la recherche de pgcd(a,b)

    b=p1*a+q1; a=p2*q1+q2; q1=p3*q2+q3; ... ;q(N-1)=p(N+1)qN

    avec a>q1>q2>...>qN et qN=d=pgcd(a,b)

    D’après le lemme 1:

    (a⊗b)=(q1⊗a)b/q1=(q2⊗q1)ab/q1q2=(q3⊗q2)abq1/q1q2q3=(q3⊗q2)ab/q2q3= ... =(qN⊗q(N-1))ab/qNq(N-1)

    Or qN=d et q(N-1)=p(N+1)d donc qN*q(N-1)=p(N+1)d² et d’après le lemme 2: (qN⊗q(N-1))=p(N+1)*(d+2)

    Pour finir (a⊗b)=p(N+1)*(d+2)*ab/(p(N+1)*d²)=ab(d+2)/d²

    Répondre à ce message
  • Mai, 1er défi

    le 8 de mayo de 2014 à 15:36, par jokemath

    Bravo!

    J’avoue que je n’avais pas pensé à utiliser la recherche du pgcd de 2 entiers, même après votre commentaire précédent.

    Répondre à ce message

Dejar un comentario

Foro sólo para inscritos

Para participar en este foro, debe registrarte previamente. Gracias por indicar a continuación el identificador personal que se le ha suministrado. Si no está inscrito/a, debe inscribirse.

Conexióninscribirse¿contraseña olvidada?

La traducción del sitio del francés al castellano se realiza gracias al apoyo de diversas instituciones de matemáticas de América Latina.