Un exercice à propos de la promotion des mathématiques.

El 28 junio 2014  - Escrito por  Étienne Ghys Ver los comentarios (6)

Un communiqué nous apprend cette semaine que :

"Cinq mathématiciens installés dans de prestigieux instituts ou universités internationalement reconnus se verront remettre le “Breakthrough Prize of Mathematics” lors d’une cérémonie prévue les 9 et 10 novembre dans la Silicon Valley : Terence Tao (Université de Californie), Jacob Lurie (Harvard University ), Simon Donaldson (Simons Center for Geometry and Physics) ; Maxim Kontsevich (Institut des Hautes Études Scientifiques), Richard Taylor (Institute for Advanced Study in Princeton).

À l’initiative du milliardaire Yuri Milner et de Mark Zuckerberg, fondateur du célèbre Facebook, ce prix est le plus lucratif jamais établi. Semblable aux prix déjà existants pour la physique fondamentale et les sciences de la vie. Il vient récompenser les efforts de mathématiciens et se veut un outil de promotion de cette discipline."

Outil de promotion des mathématiques ?

Exercice:

Sachant que le montant du prix est de 3 millions de dollars pour chacun des cinq lauréats.

Sachant qu’un dollar vaut environ 75 centimes d’euros.

Sachant qu’une bourse post-doctorale pour un jeune chercheur coûte environ 50 000 euros par an (charges comprises),

Calculer combien de bourses Yuri Milner et Mark Zuckerberg auraient pu financer pour des jeunes ?

Comparte este artículo

Para citar este artículo:

Étienne Ghys — «Un exercice à propos de la promotion des mathématiques.» — Images des Mathématiques, CNRS, 2014

Comentario sobre el artículo

Voir tous les messages - Retourner à l'article

  • Un exercice à propos de la promotion des mathématiques.

    le 1ro de julio de 2014 à 08:43, par Aurélien Djament

    il y a les riches et il y a les pauvres c’est-à-dire que si l’on pousse mathématiquement à l’extrême ce raisonnement, les mathématicien.ne.s devraient considérer que leur travail et leurs subventions universitaires parasitent la répartition communiste des biens car il faut d’abord penser aux pauvres, aux malades (en ce moment même au gabon ébola poursuit ses catastrophes !), mais le communisme, on a vu ce que ça donne. alors que veux-je dire ? le monde du spectacle va son petit bonhomme de chemin et nous avec. quel.le mathématicien.ne oserait prétendre (à part un mathématicien hyperdoué caché au fond de la lozère) que les honneurs ça fait pas du bien ?

    Quel raisonnement admirable ! Non seulement, il peut y avoir de nombreux autres types d’honneur que les espèces sonnantes et trébuchantes, mais encore, il faudrait peut-être se demander qui il convient d’honorer et quand. La recherche est de plus en plus un travail collectif qui se mène sur le long terme. La meilleure façon de l’honorer consiste à lui donner les moyens de travailler correctement, en particulier de cesser de la précariser.

    Quant au passage plus particulier :

    mais le communisme, on a vu ce que ça donne.

    je me garderais de commenter de manière générale sur ce forum cette affirmation assénée comme une évidence, ce n’est pas le lieu. Mais je retournerais volontiers la formule : la précarisation et l’étranglement financier de la recherche, on a vu ce que cela donne. Et ce n’est qu’un début, les dégâts à venir s’annonçant bien pires que ce qu’on voit déjà si la politique actuelle se poursuit, justement parce que la recherche se mène sur le long terme. Pour mémoire, rappelons que le prix Nobel français Albert Fert avait déclaré que, si la recherche avait fonctionné comme aujourd’hui (financement sur projets finalisés de court terme en grande majorité) au début de sa carrière, il n’aurait pas pu parvenir aux découvertes qui lui ont valu la distinction suprême.

    Rappelons également les mises en garde récentes solennelles et quasi-unanimes du conseil scientifique du CNRS et la session plénière du Comité National de la recherche scientifique, disant que l’on va dans le mur si l’on continue à supprimer des emplois stables comme aujourd’hui. N’y aurait-il que des bolcheviks dans ces instances ?

    Répondre à ce message

Dejar un comentario

Foro sólo para inscritos

Para participar en este foro, debe registrarte previamente. Gracias por indicar a continuación el identificador personal que se le ha suministrado. Si no está inscrito/a, debe inscribirse.

Conexióninscribirse¿contraseña olvidada?

La traducción del sitio del francés al castellano se realiza gracias al apoyo de diversas instituciones de matemáticas de América Latina.