18 octobre 2011

6 messages - Retourner à l'article

Voir tous les messages - Retourner à l'article

  • Vive les mathématiques financières !

    le 19 octobre 2011 à 21:56, par François Jouve

    De rien.
    En fait nous sommes d’accord. Je dis très clairement que les responsables sont selon moi les hommes politiques qui ont laissé faire. Votre comparaison avec Einstein et la bombe et très pertinente. En effet, comme tous les physiciens qui ont travaillé sur le projet Manhattan, Einstein a eu une réflexion approfondie sur les conséquences de ses recherches. De même, il me semble, que la plupart des chercheurs qui ont été confrontés à des sujets pouvant avoir des applications militaires. Ensuite, après réflexion, certains décident de ne pas le faire alors que d’autres vont trouver des justifications, par exemple géopolitiques, au fait de travailler au développement de telle ou telle arme. On peut trouver ces justifications fondées ou pas, mais on s’est posé le problème.

    Ce que je trouve effarant avec les maths financières c’est que personne ne semble se poser de problème d’aucune sorte. En 2008 il y a eu par exemple des interviews hallucinantes d’étudiants de master de finance, pour lesquels le mot « décérébrés » n’était pas une outrance. Et tout est fait dans ces formations pour qu’ils n’aient surtout pas le moindre début de réflexion sur la portée économique et politique des métiers qu’ils exerceront.

    Alors oui, en effet, les mathématiciens ne sont pas les responsables canoniques de la crise financière. Mais, sans craindre le point Godwin, j’oserai une comparaison : si Himmler est sans aucun doute le responsable de la Shoah, cela ne dédouane pas totalement la responsabilité des milliers de petits fonctionnaires qui l’ont rendue possible.

    Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.