27 juillet 2012

4 messages - Retourner à l'article

Voir tous les messages - Retourner à l'article

  • Une campagne électorale universitaire comme une autre

    le 31 juillet 2012 à 10:42, par Michèle Audin

    Je ne voudrais pas avoir l’air pessimiste [1], mais il me semble avoir constaté que les plus ardents défenseurs de la démocratie universitaire se calment assez rapidement sur ce sujet lorsqu’une part de pouvoir leur est accordée (ou qu’ils ont réussi à la conquérir).

    Ce comportement humain a été très bien compris par les auteurs de la LRU, qui ont multiplié les possibilités de tels « petits » pouvoirs. Sans parler des preneurs de décision sur la modulation des services d’enseignement, je me contenterai pour cette fois d’une énumération à un terme, citant seulement ce que je connais le mieux (pour l’avoir beaucoup pratiqué, à mon corps [2] défendant) :

    • être membre d’un comité de sélection qui va choisir un nouveau collègue sans avoir à connaître de ce qui peut être souhaitable pour le laboratoire concerné et sans avoir à rendre compte à qui que ce soit.

    Bon courage dans votre croisade pour la démocratie universitaire !

    Avec toutes mes excuses aux lecteurs non membres du sérail pour cette discussion « corporatiste ».

    [1] « pessimisme de l’intelligence, optimisme de la volonté » (ce que je vous souhaite, bien entendu, mais cite-t-on encore Gramsci au temps de l’« Excellence » ?).

    [2] « corps » n’est pas à prendre au pied de la lettre, mais on ne dit pas « à mon âme défendante », je crois.

    Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.