6 août 2012

14 messages - Retourner à l'article

Voir tous les messages - Retourner à l'article

  • Faut-il arrêter d’enseigner les maths à l’école ?

    le 7 août 2012 à 13:27, par Aurélien Djament

    Bonjour à tous,

    Merci à Pierre Colmez pour ce billet fort utile, au contenu duquel je souscris dans sa très grande majorité. Je ne suis toutefois pas d’accord avec la remarque suivante :

    il faut faire un gros effort sur la maîtrise [...] de l’anglais qui, on peut le regretter, est devenu incontournable pour communiquer avec des étrangers, même non anglophones.

    qui me semble même aller à l’encontre du message général du texte. Si l’on accepte de se plier à une politique linguistique hautement réductrice et discriminatoire (les Anglais et les États-Uniens n’ayant aucune obligation d’apprendre une langue étrangère, quelle qu’elle soit, dans leur scolarité) au nom du fait accompli, il n’est pas facile de justifier de refuser les attaques contre la place, le sens et le contenu de l’enseignement des mathématiques, qui s’inscrivent dans la même perspective : réduire l’éducation à un formatage produisant des travailleurs dociles, façonnés immédiatement pour la commodité de leur employeur, privés de toute approche théorique ou de la moindre distance face au savoir, restreint à un ensemble de « compétences » voire de recettes.

    De surcroît, comment ne pas voir que la politique linguistique utilitariste imposant l’anglais conduit à remplacer l’enseignement de la langue de Shakespeare par celui d’un globish indigent, transformation aussi décérébrante et nocive pour la langue anglaise elle-même que l’est pour notre discipline la transformation de l’enseignement des mathématiques en celui d’un agrégat informe de calculs dont on cache le sens et de recettes diverses ?

    Bien cordialement,

    AD.

    Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.