6 août 2012

14 messages - Retourner à l'article

Voir tous les messages - Retourner à l'article

  • Faut-il arrêter d’enseigner les maths à l’école ?

    le 9 août 2012 à 06:50, par Cornelius

    Je suis tout à fait d’accord avec cette remarque. J’irais même plus loin dans les méthodes d’apprentissage d’une langue : comprendre ce qu’est une langue, ce qu’elle véhicule, en mettant en pratique l’apprentissage d’une ou plusieurs langues, serait sans doute plus formateur, et je reprend vos phrases : « privilégier les idées sur les recettes sans signification, arrêter de torturer les élèves avec [des listes de vocabulaires et des règles de grammaires] ». Ces listes sont secondaires. Le problème d’un tel enseignement, c’est qu’il faut sans doute plus de temps, et beaucoup plus d’échanges, des classes plus petites, ce qui est contraire aux politiques de maximisation production/investissement (issu des « c’est pas des maths »... mais qui ont une odeur de maths pour moi).

    D’ailleurs, un reproche sur l’utilisation mauvaise des mathématiques ou des « pas des maths » : Les « pas des maths » ont réduit mon enfance à une matrice de notes, dont le score qu’on peut en tirer semble tout aussi pertinent que celui qui classe une université. D’ailleurs si j’ai du mal à « diviser par 0,5 », c’est que pour tout ce que j’y ai fait à l’école (même les rares choses dans lesquelles j’ai mis de l’engagement), une application (ultra injective) y mettait dans la poubelle [0,1], et que j’ai du coup une horreur de tout ce qui s’y trouve. (J’ose imaginer que le « je » représente beaucoup de monde)

    Peut-être que vous, mathématiciens, devez sérieusement insister sur les « pas des maths » qui ne sont qu’une recette, un outil, un modèle pour tenter d’avoir une représentation du monde. Mais il faut vous engagez dans l’espace publique. Et j’ai le sentiment que toutes les disciplines souffrent du fait que l’abstraction soit mise de côté au profit de l’utilité.

    Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.