29 de marzo de 2016

4 messages - Retourner à l'article
  • A propos d’Henri Poincaré

    le 4 de abril de 2016 à 08:47, par ROUX

    «un grand mathématicien comme H. Poincaré dont le génie pourrait nous faire penser que les mathématiques s’imposent à lui avec clarté»

    Votre propos me semble en contradiction avec ceux de sa propre conférence sur «L’invention mathématique», texte analysé par Hadamard dans son «Essai sur la psychologie de l’invention dans le domaine mathématique».

    Et quand je pense que ce monsieur s’appelle bel et bien oralement Point Carré!!! :)

    Répondre à ce message
    • A propos d’Henri Poincaré

      le 5 de abril de 2016 à 13:47, par Pierre López

      Il nous semble que si on lit en entier le paragraphe dont est extrait le morceau de phrase cité, nous ne disons pas autre chose que ce que dit Poincaré dans le chapitre 3 de «Science et méthode» intitulé «L’invention mathématique».

      Répondre à ce message
  • Les mots en mathématiques : « créateurs » ou « obstacles »

    le 20 de abril de 2016 à 13:30, par Romain Pinquié

    Pierre,

    Petit aparté «:»Je m’interroge quant à la possibilité que vous fussiez mon professeur de mathématiques en ATS à Albi en 2009 - est-ce le cas ? Si oui, alors je vous dois une fière chandelle pour m’avoir initié, mais non sans douleur :), au «goût des mathématiques» dont le sens s’est dégagé à travers mes études supérieures et qui ponctuent mon quotidien de doctorant."

    Personnellement, je n’ai jamais été confus par de telles ambiguïtés sémantiques. Au contraire, je pense que la double représentation, naturelle et formelle, des mots mathématiques permet d’y voir plus clair. Ce que l’on peut reprocher à l’enseignement des mathématiques, en ATS notamment où le public arrive avec un bagage technique, c’est le manque flagrant d’illustrations concrètes historiques ou contemporaines. Si on m’avait, par exemple, illustré le rôle des espaces vectoriels dans les moteurs de recherche qu’on utilise tous les jours, alors j’aurais sans doute saisi la subtilité d’une telle notion. Peut-être qu’un glossaire des notions fondamentales enseignées pendant le cours de mathématiques illustrées par des applications qui peuplent notre quotidien, je pense au numérique en particulier, pourrait permettre de rapprocher la théorie et le monde réel.

    Meilleurs sentiments,

    Romain Pinquié

    Répondre à ce message
    • Les mots en mathématiques : « créateurs » ou « obstacles »

      le 5 de mayo de 2016 à 08:40, par Pierre López

      Merci Romain pour votre témoignage, et félicitations pour votre parcours qui montre que vous avez su gérer, comme vous le dites, le côté « créateur » du langage mathématique.

      Il me permet de faire un peu de «publicité» pour les classes préparatoires ATS.
      Elles permettent à des étudiants titulaires d’un BTS ou d’un DUT (majoritairement après un bac technologique) de se mettre à niveau pour suivre des études au niveau BAC+5, principalement en écoles d’ingénieurs.
      Elles assurent la mixité sociale et la diversité des parcours scolaires.
      Par exemple au Lycée Louis Rascol à Albi nous avons un taux de boursiers entre 40% et 50% et chaque année nous accueillons des étudiants titulaires de Bac Pro.

      Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.
La traducción del sitio del francés al castellano se realiza gracias al apoyo de diversas instituciones de matemáticas de América Latina.