18 de octubre de 2016

5 messages - Retourner à l'article
  • Les mathématiques au collège

    le 18 de octubre de 2016 à 14:27, par Karen Brandin

    «Enseigner, ce n’est pas remplir un vase, c’est allumer un feu» disait Montaigne.

    Je suis sincèrement heureuse de constater que vous allumez des feux mais j’ai forcément une pensée particulière pour ceux (tous ceux ?) qui, comme moi, se sentent condamnés à remplir des vases ...

    Répondre à ce message
    • Les mathématiques au collège

      le 18 de octubre de 2016 à 18:40, par FDesnoyer

      Si j’avais un smiley «solidarité», je l’emploierais immédiatement... Le tonneau des Danaïdes... ils oublient, s’en moquent et font râler leurs parents parce qu’ils ont de mauvaises notes...

      J’aime bien l’idée d’allumer le feu mais c’est dur d’avoir soi-même l’étincelle...

      Amicalement,

      F.D. (prof en lycée content que les vacances arrivent)

      Répondre à ce message
      • Les mathématiques au collège

        le 19 de octubre de 2016 à 20:02, par Aziz El Kacimi

        Bonjour,

        Merci pour votre commentaire !

        > J’aime bien l’idée d’allumer le feu mais c’est dur d’avoir soi-même l’étincelle...

        Et pourtant il faut que quelqu’un le fasse !

        Bonnes vacances !

        Répondre à ce message
    • Les mathématiques au collège

      le 19 de octubre de 2016 à 19:59, par Aziz El Kacimi

      Bonjour Karen,

      Oui ! «Enseigner, ce n’est pas remplir un vase, c’est allumer un feu.» Une belle maxime, même plagiée par certains en «Un élève n’est pas un récipient à remplir de connaissances mais une torche qu’on doit allumer !» Je ne sais pas quel a été son impact réel au 16ème siècle, une époque bien différente de la nôtre !

      J’ai l’impression que tous les enseignants passent une bonne partie de leur temps à remplir des vases ! Et que peut-on faire d’autre devant des apprentis (de collèges, de lycées ou même d’universités) fermés à tout apprentissage de réflexion ? Ces ateliers dissipent ma déprime, alors je déguste et conseille à mes collègues universitaires d’y plonger pour en faire autant !

      Répondre à ce message
  • Les mathématiques au collège

    le 18 de enero de 2017 à 21:49, par aunryz

    C’est marrant !
    on peut sortir dans la rue et faire grève un mois pour ... les retraites (j’ai fait ça avec d’autres, et on y a laissé un mois de salaire, du temps ou M. Fillon réformait le système)
    mais pas manifester un peu quand on se rend compte que ce qui nous est demandé est contre productif.
    :
    pile de savoirs - pas devenus connaissances - en équilibre sur la tête de l’élève et perte totale du sens
    par exemple des 4 opérations
    puisque quasiment aucun adulte jeune ou moins n’est capable de répondre spontanément à «combien font 1/3 / 1/9»
    alors même que c’est la question de la division :
    combien y-a-t-il de neuvième dans un tiers ... ben trois !
    ...
    Enseigner ce n’est pas seulement apprendre quelque chose à quelqu’un
    c’est sensibiliser - informer -(puis) - apprendre - (et quand c’est un savoir utile pour lui-même) systématiser
    ... alors même que notre tendance est de tout systématiser ... d’où la difficulté des apprentissages postérieurs...
    la place est occupée, parfois par des connaissances antagonistes à celles qu’il faudrait apporter (boulonnées par des moyens mnémotechniques : code sans racine qui aide à se rappeler de ce qui, sans racine également, est difficilement mémorisable car sans réseau de sens, sans connexion à ... (osons) l’expérience de l’être)
    ...
    A propos du récit lui-même ...
    Oui ! c’est agréable d’avoir le temps pour sensibiliser les élèves à une notion fondamentale (c’est ce qui est fait dans la séance indiquée) c’est même un luxe pour le professeur,
    pas pour l’élève !!!
    pour lequel ce temps est aussi indispensable que la préparation de la terre quand on compte y planter quelque chose.

    Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.
La traducción del sitio del francés al castellano se realiza gracias al apoyo de diversas instituciones de matemáticas de América Latina.