1er juillet 2010

2 messages - Retourner à l'article
  • Revue de presse juin 2010

    le 7 juillet 2010 à 11:35, par Kantor

    Perelman n’a jamais dit qu’il faisait des mathématiques ’’ Pour l’honneur de l’esprit humain’’ .Il a critiqué ,et d’autres avec lui, comme son ex-collègue Anatoli Vershik, l’évolution négative des moeurs dans la communauté mathématique ,qui fait qu’une grande part de l’activité consiste à chercher des fonds des bourses des contrats pour créer des instituts des fondations des Chaires .. pour payer
    des voyages
    des missions
    des salaires « à titre tout à fait exceptionnel »
    des films
    des défilés de mode
    pour ’’ faire parler des mathématiques ’’ .

    Les dernières déclarations (Interfax ces jours -ci ) montrent bien que c’est le sens de sa démarche.

    En général ceux qui ’’parlent pour lui ’’,on aurait envie de leur demander à la manière de nos ancêtres de Mai 68 : ’ D’où tu causes ?.
    Comme Gilles Châtelet et Alexandre Grothendieck, il a fait une analyse de fond.Quels remèdes ?

    Répondre à ce message
    • Revue de presse juin 2010

      le 8 juillet 2010 à 07:59, par Damien Calaque

      Cher Kantor,

      vous avez raison, Perelman n’a pas dit qu’il travaillait « pour l’honneur de l’esprit humain ». C’est Michel Broué qui l’affirme (et ce sont les propos de ce dernier que nous rapportons).

      Par ailleurs, je ne suis pas certain que la comparaison entre Châtelet, Grothendieck et Perelman.

      Bien à vous

      Damien

      Répondre à ce message
Pour participer à la discussion merci de vous identifier : Si vous n'avez pas d'identifiant, vous pouvez vous inscrire.